International Bédanne’s Cup / Wim’s Séries

Doublé pour Pauline et triplé français

 

La dernière étape du circuit de match-racing Féminin Wim’s Series, annulée aux îles Vierges pour cause de cyclone et reprise un peu dans l’urgence par la Ligue de Voile de Normandie et le Club de Voile de Saint Aubin-Elbeuf s’est terminée de la plus belle des façons pour ces deux structures et, surtout, pour l’équipage de Pauline Courtois (CVSAE), qui court sous les couleurs de Normandy Elite Team, victorieuse de l’étape et qui, grâce à ce succès, décroche la première place du circuit international annuel.

 

 

 

 

 

Lundi midi, tout était prêt lorsque les neuf équipages sont partis découvrir le plan d’eau du Lac de Bédanne, sur lequel dès le lendemain, le Comité de Course dirigé par Anne Malledant, lançait les trente trois premiers duels du 1e Round Robin dans un vent de sud ouest maniable qui montait de quelques noeuds le lendemain, sans empêcher la fin de la première phase et l’accomplissement d’une bonne partie de la seconde.

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec un nouveau Beaufort supplémentaire, le vent du jeudi matin permettait la fin des éliminatoires et le Comité octroyait une demie journée de repos bien mérité après ces conditions froides et humides subies six heures par jour.

Les quarts de finales se soldaient par autant de 3-0 et l’on retrouvait donc en demi-finales Pauline Courtois contre les Californiennes d’Allie Blecher et Anne-Claire Le Berre face à la révélation de la semaine, Margot Vennin (CVSAE) qui avait bâti un équipage 100 % normand.

 

Pauline infligeait un sec 3-0 aux Américaines, avec notamment un black flag d’école de deux pénalités pendant les 2 minutes du pré-départ alors que Margot Vennin parvenait à prendre un point, mais un seul, à Anne Claire-Le Berre.

 

 

 

 

 

Pour les finales, le vent faisait une fleur aux organisateurs, en s’orientant de telle façon que départs et arrivées se faisaient à moins de trente mètres de la tribune des spectateurs, parfaitement renseignés sur les règles de course par l’expert-commentateur Cédric Chateau.

C’était en effet très tactique entre les deux meilleures Françaises, qui sortaient de leurs sacs, à tour de rôle, leurs meilleures malices en espérant que l’autre ne les connaissaient pas encore. Tout se jouait finalement à 2-1 pour Pauline, lorsque dans le dernier portant Anne-Claire se faisait entraîner en lay-line et réagissait un tout petit peu trop tardivement pour éviter la pénalité fatale.  

En petite finale, Margot Vennin ne laissait aucune chance aux championnes universitaires américaines et complétait un podium d’étape 100 % français.

 

 

 

 

 

Avec cette victoire d’étape Pauline, qui avait été en finale en Suède et en demies en Corée, passe de trois points devant Renée Groeneveld et remporte donc le classement annuel 2017, une année qui l’a vue également remporter la Ligue Nationale de Voile au Havre en juin et le titre de championne de France de match racing à Antibes en novembre.